Les alternatives aux produits laitiers, au sucre blanc, et à la farine de blé

Nous vous encourageons à utiliser des alternatives au sucre en poudre. En bio, le sucre de canne blond remplace le sucre en poudre issu de la betterave. Des édulcorants moins caloriques ou à indice glycémique plus bas sont souvent possible.

Le xylitol est un très bon compromis. Il est presque 2 fois moins calorique que le sucre classique, et son index glycémique est très bas (7 contre 70). Sa couleur blanche préservera bien la couleur des poudres Greendoz. A noter que son pouvoir sucrant est un peu plus important qu’en il est chauffé.

L’Erithrytol vendu sous différentes marques (souvent Edulcobio en magasin bio), est à zero calorie. Son pouvoir sucrant équivaut à environ 75 % de celui saccharose. C’est un sucre de choix pour la dilution à froid car il fond plus rapidement que le saccharose. A savoir que quand il est cuit il retient moins l’eau que le saccharose, donc pour ne pas avoir des pâtisseries qui ont tendance à se dessécher, il est généralement préférable de ne pas remplacer la totalité du sucre d’une recette qui en contient une part non négligeable. Nous vous conseillons globalement un mélange moitié sucre de canne moitié érithrytol. A noter également, qu’il ne faudra pas dépasser une quantité d’érithrytol supérieure à 20% du poids total des ingrédients d’une recette.

La stévia, également sans apport de calorie, est commercialisée sous plusieurs formes : en comprimé, en liquide, en poudre pure ou en poudre diluée. En pâtisserie, c’est la forme en poudre, sur une base d’érithrytol ou de maltodextrine, qui est à privilégier. Le pouvoir sucrant est souvent égale ou un peu supérieur au sucre, selon les marques.

Les sucres complets de canne ou de coco, au goût plus prononcé, donneront un doux parfum plus caramélisé. A savoir que côté couleur, il brunira vos préparations. Leurs intérêts nutritionnels résident dans leur richesse en minéraux. Le sucre de coco a également un index glycémique nettement plus bas.

Nous mentionnons dans nos recettes l’utilisation de lait, de crème laitière et de beurre. Il s’agit d’une base que vous pouvez remplacer par des alternatives végétales :

les boissons végétales et crèmes végétales : coco, soja, amande, millet, épeautre, cajou… . La crème de coco, plus riche en matière grasse , est une vrai solution vegan pour réaliser de la crème fouettée et chantilly ; et son doux parfum se marie facilement à vos préparations sucrées.

Pour le beurre, l’alternative la plus proche est la margarine, qui contient 80 % de lipide et 20 % d’eau.

Les huiles végétales sont plus grasses puisqu’elles ne sont constituées que de lipides, vous pouvez donc en mettre un peu moins, ajouter au besoin un peu de liquide.

Les purées d’oléagineux correspondent à des fruits à coques broyés. Elles contiennent environ 50% de lipide. Elles donneront davantage de consistance et de liaison avec un effet épaississant dans vos préparations. Il est donc préférable de diminuer un peu votre quantité de farine.